NIRLIIT – Juliana Léveillé-Trudel

Enclavé dans une réserve inuite, Salluit est un petit village situé dans la région du Nord-du-Québec. Chaque été,  Juliana Léveillé-Trudel rejoint le Grand Nord pour s’occuper des enfants de la communauté inuite volée de ses repères. «Nirliit», littéralement les oies en langue inuktitut est une histoire sombre, bouleversante sur la dure réalité du peuple autochtone perdu au bord du fjord de Salluit.

Inspiré de sa propre expérience, le premier roman de Juliana Léveillé-Trudel  est saisissant de beauté, instructif, dépaysant. Dans la première partie du texte, déchirant monologue, l’auteure s’adresse à Eva, son amie inuite, disparue depuis des mois. La deuxième partie intitulée «Elijah» est consacrée à des épisodes de vie du fils d’Eva.

Nous découvrons le quotidien d’êtres brisés confrontés à une tension sociale insupportable. Violence conjugale, drogue, alcool, mort. Paradoxalement, à côté de cette immense détresse, la Nature que nous décrit Juliana Léveillé-Trudel est d’une beauté à couper le souffle. 

Un texte très touchant, sincère, embelli par une écriture tellement lumineuse. 

«Elle se demande comment on fait, comment on fait pour guérir son coeur, comment on fait pour s’empêcher de trembler et de continuer à espérer, encore.»

Édité en 2015 aux Éditions La Peuplade.
Folio, 2020, 192 pages.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.